1 Des américaines tentent de redesigner le spéculum vaginal

Meilleures ventes

Le spéculum vaginal bientôt réinventé ?

Publié le : 06/10/2017 13:43:47
Catégories : Actus coquines

Médecin qui manipule un spéculum vaginal

S'il y a bien un événement que beaucoup de femmes redoutent et cherchent parfois à éviter à tout prix, c'est l'examen gynécologique. Plus particulièrement, l'épreuve du spéculum vaginal ! Cet outil médical ancestral fait beaucoup grincer des dents, mais heureusement, une équipe de designeuses américaines s'est penchée sur le sujet afin d'améliorer le spéculum vaginal.

Yona : le spéculum vaginal 2.0

Comme le rapporte le site Fortune, c'est après avoir elles-mêmes subi un examen gynécologique désagréable que Hailey Stewart et Sahana Kumar se sont demandé ce qu'il était possible de faire pour améliorer ce moment que toutes les femmes doivent vivre annuellement.

Pour elles, l'élément primordial de l'examen gynécologique réside dans un objet dont le simple nom fait frissonner d'effroi : le spéculum vaginal. Et il est vrai que de nombreuses femmes retardent voire évitent cet examen simplement parce qu'elles sont rebutées par cet objet.

Pour la première fois depuis sa création il y a 200 ans, le spéculum vaginal pourrait être réimaginé et amélioré afin de rendre l'examen gynécologique plus agréable, à la fois pour les patientes mais également pour les médecins. Car ces derniers aussi trouvent le spéculum difficile à manier et pas forcément pratique.

Au sein de l'entreprise frog, quatre jeunes femmes se sont associées pour imaginer le spéculum de demain : Yona. Pour cela, elles n'ont pas hésité à consulter de nombreuses femmes, qu'elles soient patientes ou gynécologues, pour déterminer les éléments qui posaient problème avec le spéculum vaginal, et voici ce à quoi elles sont parvenues :

  • ● Passer d'une ouverture à deux branches à une ouverture à trois branches, pour un meilleur champ de vision ;
  • ● Augmenter l'angle au niveau de la poignée, pour manipuler le spéculum plus facilement sans gêner la patiente ;
  • ● Permettre de manipuler le spéculum d'une seule main pour faciliter l'examen de l'autre main ;
  • ● Améliorer le système de verrouillage de l'ouverture, sans vis apparentes et sans bruits désagréables ;
  • ● Recouvrir le spéculum de silicone médical pour éviter le contact du métal froid ;
  • ● Éventuellement, ajouter une lampe au niveau de la poignée pour une meilleure visibilité.

Mais le spéculum n'est pas le seul élément qui peut rendre un examen gynécologique désagréable, c'est pourquoi l'équipe de frog a également réfléchi aux autres améliorations possibles. Elles ont par exemple imaginé une application mobile qui accompagnerait la patiente avant et après son examen, en lui proposant notamment une petite séance de méditation juste avant l'intervention de son médecin pour qu'elle soit le plus détendue possible.

Le projet Yona est toujours en cours de développement, et un mini-site a été mis en ligne pour expliquer les différentes étapes du projet. L'équipe espère également recevoir d'autres retours afin d'aller encore plus loin dans leur démarche.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)